L’interview de Libon (Georges N°Autobus)

À l’occasion de la sortie de TRALALAND – saison 2 (éditions BD Kids), Georges a rencontré l’auteur Libon. Voici l’interview en entier !

Bonjour Libon ! Euh, Libon, c’est ton vrai nom ?

En vrai, mon prénom c’est Ivan, mais une petite nièce qui n’arrivait pas à le prononcer m’appelait Libon, et c’est resté !

À quel age as-tu commencé à dessiner ?

Hou ! Tout petit, j’ai des souvenirs de dessins à la maternelle, j’adorais déjà… Je n’ai jamais arrêté depuis !

Est-ce que c’était de la bande dessinée ?

Pas toujours, mais très souvent. J’en lisais beaucoup. Je me dessinais dans l’univers de mes héros préférés. C’est facile, c’est magique : une feuille et quelques crayons et on devient soi-même un héros !

Dirais-tu que tu étais un bon élève à l’école?

Pas très, non. Je regrette un peu, maintenant. Je me dis souvent que si j’avais la chance de retourner à l’école, je ne serais pas si mauvais !

Peux-tu faire la liste de tous les métiers que tu as exercés ?

Pour ce qui concerne le domaine artistique, assez peu : j’ai travaillé comme graphiste et animateur pour des jeux video pendant quelques années, puis je me suis lancé dans la BD. Sinon, j’ai travaillé dans des cafés, j’ai fait de l’électricité avec mon père, j’ai même été plongeur un été (pas à la mer… « plongeur » qui fait la vaisselle !)

Ta plus grosse bêtise ?

Je n’ai pas de GROSSE bêtise à raconter, je n’étais pas très turbulent : je ne faisais pas trop de bruit et je dessinais !

Tes loisirs enfant : jeux vidéo / puzzle et tricot / cabane dans le jardin ?

Jeux video ET cabanes dans le jardin !

Ton plat préféré : coquillette au beurre / paquet de Pépito / escargots grillés ?

Escargots.

Ton sport : tv / skeleton / foot ?

Skeleton direct, ça a l’air génial, je veux faire ça !

Ta matière préférée à l’école : la récré / la dictée / le dessin ?

La récré (parce que le dessin à l’école c’est moins rigolo que le dessin pour soi, même si c’est nécessaire !)

L’objet que tu détestes : le parapluie / la roulette chez le dentiste / la manette de jeux vidéo ?

La roulette du dentiste !!

Combien d’histoires de Benoit écris-tu par mois ?

Une seule. Ce sont des histoires de neuf pages et ça représente un sacré boulot. Il faut écrire une histoire rigolote (c’est parfois très long, parfois c’est pas très bien alors on recommence, parfois on cherche un peu plus), puis la dessiner, et enfin la mettre en couleur ! Je ne pourrais pas en faire plusieurs !

Tu peux me donner 5 mots pour décrire Benoit ?

Impulsif, colérique, impatient, un peu trouillard, mais généreux. Plein de défauts et pourtant c’est un gentil petit bonhomme, il fait au mieux avec !

Benoit est toujours tres surpris par les réponses de Bob qui ont souvent rien à voir avec ce qu’il lui demande… Il est très patient, non ?

Ça l’énerve un peu, quand même ! Tout ce petit monde a sa logique propre, il lui faut un peu de temps pour découvrir comment ça marche. Comme quand on découvre les coutumes d’un pays étranger.

Benoit est un peu amoureux de Madeleine…. ou je rêve ?

Je crois qu’il ne sait pas trop, ou qu’il ne veut pas se l’avouer. Moi je crois que oui, un peu quand même !

Est-ce que tous les personnages de Tralaland sont des vraies personnes qui vivent autour de toi  et dont tu t’inspires ?

Il y a surtout beaucoup de moi dans les personnages, je me retrouve dans chacun d’eux : je crois que comme quand j’étais petit, je joue encore un peu à me dessiner dans des univers fictifs…

Ta derniere idée pour une aventure pas encore dessinée ?

En ce moment, j’ai envie de raconter des histoires de voyages en petit bateau pour aller à la découverte d’îles bizarres. Peut-être que ça deviendra une prochaine aventure !

Tu écris une autre bd, très drôle, sur des enfants qui font de grosses bêtises : Les cavaliers de l’apocadispe. Est ce qu’un jour tous tes personnages vont se rencontrer ?

Ca serait compliqué, il ne vivent pas dans la même dimension ! Je me demande ce que ça donnerait, mais je crois que voir Benoit s’énerverait devant leurs bêtises, ce serait sûrement très drôle !

Propos recueillis par Anne Bensoussan pour Georges N°Autobus.